Prise en charge psy à Sainte-Anne : une association trans dénonce un questionnaire «intrusif»

Alertée par des adhérents, OUTrans a saisi ce jeudi le conseil de l’Ordre des médecins de la Ville de Paris après une plainte auprès de la Cnil contre un psychiatre de l’hôpital parisien et membre de la SoFECT. En cause : l’obligation faite à des patients transgenres de céder des informations personnelles pourtant contraire à la loi informatique et libertés.

Be the first to comment on "Prise en charge psy à Sainte-Anne : une association trans dénonce un questionnaire «intrusif»"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*