« L’Allemagne first », la plaie de l’Europe

La cause du multilatéralisme, défendue par Emmanuel Macron face à Trump à l’Onu, serait plus crédible si l’Europe pouvait montrer l’exemple en la matière. Mais la classe politique allemande s’y refuse, toute à son souci de faire prévaloir les intérêts de l’Allemagne.